Perfusion cérébrale/Hypertension ICP/Traumatisme

  1. La pression de perfusion cérébrale (CPP) normale doit être supérieure ou égale à ____ mm Hg pour assurer une bonne perfusion cérébrale.
    60 mmHg
  2. On peut calculer la CPP avec la formule suivante:
    CPP = MAP - ICP
  3. La MAP devrait être d'environ ___ mm Hg alors que la ICP normale est inférieure à __ mm Hg.
    MAP = 90 mmHg

    ICP = 10 mmHg
  4. Que devons nous penser si la ICP augmente de plus que 20 mm Hg pour plus qu'une minute?
    Anormal

    Lorsqu'elle augmente, la MAP augmente aussi via un mécanisme de réflexe pour assurer une bonne perfusion cérébrale, ce qui résulte en une hypertension cérébrale.

    Lorsque la ICP augmente la perfusion cérébrale diminue et les cellules cérébrales peuvent devenir anoxiques.
  5. Quels etiologies causeraient une augmentation de l'ICP?
    Traumatismes crâniens

    Présence de néoplasme (tumeur)

    Accidents vasculaires cérébraux

    Infection (méningite, encéphalite)

    Oedème / hémorragie cérébrale

    Altération au niveau de la réabsorption du LCR
  6. Comment pouvons nous calculer la MAP et la ICP?
    MAP = Calculé à l'aide de la TA

    ICP = Calculé à l'aide d'un cathéter cérébral
  7. Que se passe-t-il lorsque qu'on a une TA normale avec une ICP augmenté?
    En général, le corps va compenser en augmentant la TA pour maintenir CPP normale. 

    Ceci peut entrainer plus de complication à long terme.
  8. Quels sont les différents mécanisme de traumatismes crânien?
    Fermé ou ouvert

    Cisaillement

    Commotion cérébrale

    Contusion cérébrale
  9. Explique ce mécanisme de traumatismes crânien - Fermé/ouvert.
    La tête en mouvement frappe une surface fixe. 

    Associé avec un traumatisme sérieux; les lésions peuvent se situer à l’endroit du choc mais également à l’endroit opposée (contrecoup). 

    Des lésions diffuses dans les lobes frontal et temporal peuvent aussi se produire.
  10. Explique ce mécanisme de traumatismes crânien - Cisaillement.
    Le cerveau étant un tissu mou et viscoélastique, il peut être facilement déformé, donc susceptible aux cisaillements.

    Il peut y avoir déchirure de fibres nerveuses disséminées.

    Le cisaillement de rotation est le plus destructif (le plus souvent causé par flexion ou torsion).
  11. Explique ce mécanisme de traumatismes crânien - Commotion cérébrale.
    C'est un ébranlement du cerveau sans production de lésions.

    Peut causer des changements neurologiques temporaires tels la perte de conscience ou l'amnésie.

    Peut disparaître en quelques minutes à quelques jours.
  12. Explique ce mécanisme de traumatismes crânien - Contusion cérébrale.
    Caractérisée par la destruction importante de tissu nerveux.

    Régions focales de pétéchies et petites hémorragies cérébrales causant l’enflure. = Augmentation ICP - On peut alors faire une craniotomie pour diminuer la pression intra-cranienne
  13. Quelle est la physiopathologie d'un traumatisme crânien?
    Le tissu nerveux, les vaisseaux sanguins et les méninges sont endommagés (cisaillement, déchirés, rompus) causant une détérioration neurologique pouvant causer des symptômes légers jusqu’à mortels.

    Les traumatismes peuvent déclencher une hémorragie subdurale ou une hémorragie sous-arachnoïdienne, la formation d’hématome et l’oedème.
  14. Quelles sont les manifestations d'un traumatisme crânien?
    Syncope de courte ou longue durée

    Céphalées

    Perturbation de la vue ou de l'ouïe

    Nausées/vomissements

    Faiblesse

    Changements du niveau de conscience/personnalité

    Coma

    Convulsion

    Paralysie unilatérale ou bilatérale

    Placidité ou rigidité musculaire

    Position de décortication ou de décérébration

    Pupilles dilatées non symétriques

    Respirations irrégulières/périodes d'apnée (Cheyens-Stokes)

    Bradycardie

    Hypertension ou hypotension systémique (perte de l'autorégulation)

    Pyrexie (état fébrile)

    Déséquilibre hydrique et électrolytique

    Oedème pulmonaire neurologique
  15. Quelles complications sont associées à un traumatisme crânien?
    Méningite: fuite du liquide céphalo-rachidien

    Hydrocéphalie: le sang bloque la filtration des villosités arachnoïdiennes (qui réabsorbent ordinairement le liquide céphalo-rachidien)

    Epilepsie: 10% fermé & 40% ouvert
  16. Comment pouvons nous diagnostiquer un traumatisme crânien?
    Examen neurologique

    Scintigraphie de la tête

    Imagerie par résonance magnétique (MRI)

    Radiographie du crâne

    Angiographie cérébrale

    Cathéter pour ICP

    CT scan
  17. Quels sont les différents traitements à employer lors d'un traumatisme crânien?
    Intubation et ventilation mécanique

    Eviter l'hypoxémie (PaO2 = 100 mmHg) et l'hypercapnie

    • Maintenir une PaCO2 normal – seulement hyperventiler si ICP ↑
    • (*↓ 2% la CPP avec ↓ 1 mmHg PaCO2)

    Maintenir un bon retour veineux - position semi-fowler

    Eviter les manipulations thoraciques ou abdominales

    Ligne centrale pour mesurer la CVP et guider la thérapie liquidienne et ligne artérielle pour mesurer la MAP

    Sédation : propofol, versed (pour prévenir la toux)

    Coma barbiturique - diminution la VO2 des neurones

    Stéroïdes

    Lidocaine pré succion si le patient ne tolère pas la succion (↑ agitation)

    Contrôler crises d’épilepsies (dilantin)

    Diurétiques osmotiques (ex.: mannitol) (↑ osmolarité)

    Paralysie musculaire

    Maintenir température corporelle normale

    Craniotomie et évacuation d'un hématome, s'il y a lieu
  18. Quels sont les possibles endroits où on pourrait avoir une hémorragie cérébrale?
    Sous-durale

    Sous-arachnoïdienne

    Intra-cérébrale
  19. C'est quoi la définition d'une méningite?
    Inflammation des méninges de l’encéphale ou de la moelle épinière.

    Une inflammation affectant le tissu nerveux peut aussi se produire (secondaire).

    Si l’invasion est bactérienne on utilise le terme cérébrite et si l’infection est virale le terme utilisé est une encéphalite.
  20. Si nous avons une méningite bactérienne, comment cela se nomme?
    Cérébrite
  21. Si nous avons une méningite virale, comment cela se nomme?
    Encéphalite
  22. Quel type de méningite est plus fréquent?
    Méningite bactérienne (Cérébrite)

    80% des méningites bactériennes sont causées par Neisseria meningitidis, Steptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae
  23. Quelles sont les différentes étiologies d'une méningites?
    Bactérienne

    Aseptique (virus - herpes, varicelle, paramyxovirus,...)

    Autres (fongique, mycobactérium tuberculosis, syphillis, lyme)
  24. Quels sont les possibles manifestations lors d'une méningite?
    • Infection aigue :
    • - Infection respiratoire avec un mal de gorge, fièvre forte souvent précède
    • - * Développement de maux de tête intenses
    • - * Rigidité de la nuque
    • - Changements neurologiques; irritabilité, confusion, somnolent, stupeur, crise d’épilepsie, coma
    • - Déshydratation fréquente et collapsus vasculaire surtout avec la septicémie aux méningocoques
    • - * Photophobie
    • - Pétéchies et purpura (surtout avec infection aux méningocoques)
    • - *Vomissement/Diarrhée

    • Infection sub-aigue :
    • - maux de tête modérés
    • - photophobie
    • - rigidité de la nuque modérée
    • - fièvre
    • - malaise
  25. Comment diagnostiquer une méningite?
    Ponction lombaire (identifie si bactérie ou virus)

    Cultures

    Signe de Kernig positif (résistance lorsqu'on tente d'étendre les genoux)

    Signe de Brudzinski positif (flexion des genoux lorsque le cou est fléchi)
  26. Quels sont les traitements d'une méningite?
    • Antibiotiques:
    • . Bactéricides à doses élevées permettant la diffusion à travers la barrière sang/liquide céphalo-rachidien

    • Traitements de support :
    • . Maintenir pression intracrânienne normale
    • . Maintien d'une pression artérielle adéquate
    • . Bonne oxygénation et ventilation
    • . Isolation
Author
Nicky94
ID
351389
Card Set
Perfusion cérébrale/Hypertension ICP/Traumatisme
Description
Updated