Anesthesie

  1. Quel genre d'anesthésie est dite sélectif?
    L'anesthésie locorégionale

    Consiste à aboli la conduction de l'influx nerveux à l'aide d'un agent anesthésique local, qui bloque les nerfs sensitifs et moteurs lors du contact. Ce blocage est temporaire et réversible.
  2. L'anesthésie locorégionale touche surtout quels parties du corps?
    Touche majoritairement les membres inférieurs et supérieurs, ainsi que le tronc
  3. Avant de procéder à une anesthésie locale ou régionale, l'anesthésiste doit expliquer le déroulement de celle-ci au pt ainsi que le avantages et inconvénients de cette technique. Suite à l'obtention du consentement du pt, la procédure pourra être pratiquée.

    Voici les raisons qui peuvent motiver un anesthésiste à choisir une anesthésie locorégionale:
    Pour assurer l'anesthésie sélective pendant la chx

    Pour le traitement de la douleur post-op

    En association avec l'anesthésie générale, pour diminuer les doses de narcotique lors de procédure douloureuse

    Lorsqu'un pt est à haut risque pour l'anesthésie générale et que la procédure peut être faite sous anesthésie locorégionale

    Lorsqu'un patient n'est pas à jeun ou qu'il a une pathologie de reflux gastro-oesophagien et que la procédure peut être fait sous anesthésie locorégionale

    Lorsqu'on suspecte une intubation endotrachéal difficile et que celle-ci n'est pas obligatoire pour la chx
  4. Quels sont les avantages de l'anesthésie locorégionale?
    Le pt est éveillé pendant la chx

    Analgésie post-op puissante et plus longue (les pts sont moins souffrants et récupèrent plus rapidement et ils recouvrent leur autonomie plus rapidement)

    Empêche l'intubation endotrachéale des patients difficiles

    Diminution dès hospitalisations et du temps passé à la salle de réveil

    Diminue les incidences de nausées et de vomissements pré et post op

    Diminue le stress chirurgical

    Diminution des risques de caillot sanguin

    Diminution des complications
  5. Quels sont les inconvénients reliés à l'anesthésie locorégionale?
    Cette technique ne fonctionne pas toujours à 100%

    N'est pas possible pour tous les types de chx

    Il y a toujours une possibilité de complication

    Patient entend tout ce qui se passe s'il n'a pas reçu de sédation (peut être traumatique)
  6. Quels sont les deux classes d'anesthésiques locaux?
    Premier groupe: Possède un groupe amides (bupivacaïnes, ropivacaïnes)


    Deuxième groupe: Groupe ester (cocaïnes, procaïnes)
  7. Quels sont les contre-indications RELATIVES de l'anesthésie locorégionale?
    Allergie ou contre-indication à l'agent anesthésique local

    Refus du patient

    • Coagulopathie (augmente les chances d'hématomes +++)
    • - Temps de saignement > 8 min
    • - Taux de plaquette < ou = a 80 000
    • - INR > 1.5 (PT < 1.3 - 1.5 x à la norme)

    Infection au site de ponction

    Déformité des structures

    Déficience neurologique

    Ischémie antérieure du membre concené

    Trouble cardiaques qui affectent la fraction d'éjection


    Il y a d'autres contre-indications qui s'ajoutent à ceux-ci lorsqu'il s'agit d'une anesthésie épidurale ou rachidienne, comme par exemple; l'état septique, la PIC élevée, métastases vertébrales,...
  8. Nomme les différentes variétés d'anesthésie locale que l'on peut utiliser
    • Bloc des terminaisons nerveuses (3):
    • - Anesthésie locale ou topique
    • - Anesthésie par infiltration
    • - Anesthésie par voie intraveineuse

    • Bloc d'un nerf (1):
    • - Bloc des nerfs périphériques ou des plexus

    • Bloc central (2):
    • - Anesthésie épidurale ou péridurale
    • - Anesthésie rachidienne ou rachianesthésie
  9. Le blocage d'influx nerveux par anesthésie locorégionale dépend de...
    Du type de fibre nerveuse

    Le pH de l'agent

    Le taux de liaison des protéines

    Solubilité lipidique

    Concentration et volume du médicament utilisé

    L'ajout d'un médicament pour prolonger l'effet du bloc nerveux
  10. Comment le type de fibres nerveuses agit sur l'efficacité du bloc nerveux par anesthésie locale?
    • Myélinisation:
    • - Plus une fibre nerveuse est myélinisée, plus la concentration du médicament devra être élevée (car celui-ci doit pénétrer la gaine protectrice)


    • Calibre:
    • - Plus la fibre est grosse, plus il sera difficile de bloquer le nerf


    *** Les fibres de la douleur sont petites et non myélinisées, donc très facile à bloquer. Par contre, les fibres responsables de la motricité sont de gros calibre et très myélinisées. C'est pour cette raison que la perte de mouvement est la dernière étape de l'anesthésie locorégionale.
  11. Comment les propriétés physio-chimique agit sur l'efficacité du bloc nerveux par anesthésie locale?
    Lorsqu'on injecte un médicament, il y a un équilibre qui se forme entre la forme ionisée et non-ionisée de la solution selon le pH.

    Pour passer à travers la membrane, l'agent doit absolument être sous la forme non-ionisée. Donc plus un agent est alcalin plus la diffusion sera rapide.


    • Taux de liaison aux protéines:
    • - Plus un agent à de l'affinité pour les proteines, plus le médicament sera puissant. En effet, il inhibera plus longtemps l'influx nerveux.

    • Solubilité lipidique:
    • - Un médicament lipophile traverse bcp plus facilement la membrane des nerfs. Par conséquent, plus un agent est lipophiles plus la quantité requise est moindre.
  12. Comment la concentration et le volume de l'anesthésie local agit sur l'efficacité du bloc nerveux par anesthésie locale?
    Plus le nombre de molécule est élevé (le volume de l'agent), plus le bloc sera étendu.

    Lorsque la région à couvrir est assez grande, parfois on dilue le médicament pour avoir une solution totale plus volumineuse.

    Tous les agents anesthésique possèdent un Cm (concentration anesthésique minimale) et lorsque cette valeur est excédée, les fibres nerveuses sont en majorité bloquées. Le Cm est différent pour chacun des anesthésiques locaux.
  13. Comment l'ajout d'une autre substance a l'anesthésie local (pour prolonger l'effet du bloc) agit sur l'efficacité du bloc nerveux?
    Adrénaline est le seul médicament que l'on peut mélanger avec le agents locaux!

    Celle-ci provoque la vasoconstiction des vaisseaux avoisinant de l'injection et diminue l'absorption intra-vasculaire. De cette façon, le médicament reste plus longtemps à l'endroit injecté et la durée de l'effet est allongée.
  14. Quels sont les différentes techniques d'anesthésie locorégionales?
    Locale ou topique

    Infiltration locale

    Bloc intraveineux

    Bloc nerveux périphérique

    Rachidienne

    Épidurale

    Combinée
  15. Explique est quoi l'anesthésie locale ou topique.

    Quels sont les médicaments indiqués selon l'endroit où on veut geler?
    Application d'une crème, d'un onguent, d'un aérosol ou d'une gelée anesthésique sur la peau ou une muqueuses.

    Xylojet/Xylospray = Pour geler les cordes vocales

    Xylocaine en gelée = Pour mettre sur le tube endotrachéal

    Crème Emla = Pour geler la peau avant une ponction veineuse chez l'enfant
  16. Explique est quoi l'infiltration locale.

    Quand est-il indiqué?
    On administre une quantité d'agent anesthésique local sous la peau à l'endroit où sera pratiquée l'intervention.

    Ce type d'anesthésie est surtout utilisé pour les blessures et les interventions superficielles.

    • Indiqué pour:
    • - Points de suture
    • - Ponction artérielle (point dermique)
    • - Enlever un kyste, un ongle,...
    • - Piqûre chez le dentiste
  17. Explique est quoi un bloc intraveineux.

    Quand est-il indiqué?
    Le bloc intraveineux est utilisé lorsque l'intervention concerne un membre (jambe ou bras (souvent pour mains, avant bras,..)).

    Les anesthésistes emploient cette technique surtout en orthopédie et en plastie.

    Le but de cette technique est de remplacer le sang par un agent d'anesthésie local.

    Il est donc évident qu'il est impossible d'utiliser ce type d'anesthésie pour les chirurgies vasculaires.


    Indications: Tunnel carpien, Kyste au niveau de la main (* Pour chx de moins d'une heure)
  18. Quels sont les points importants de la procédure d'infiltration locale?
    Installer une voie veineuse sur le membre à opérer. Un cathéter de calibre 22 est suffisant.

    Installer un garrot (tourniquet) double (deux parties distinctes a gonfler)

    Tenir le membre vers le haut et exsanguiner à l'aide d'une bande "d'esmarch" en partant de l'extrémité du membre jusqu'au dessus du garrot.

    • Avant de relâcher la bande, gonfler le garrot du bas et ensuite celui du haut.
    • - Bras = 250 - 300 mmHg
    • - Jambe = 300 - 350 mmHg
    • - La pression du garrot doit toujours être 100 mmHg plus haute que la pression artérielle du patient.

    Vérifier s'il y a présence d'un pouls radial (bras). L'absence de celui-ci confirme le bon fonctionnement du garrot. Ensuite dégonfler le garrot du bas.

    Injecter le médicament +/- lentement. Les veines vont se gônfler et le patient sentira un picotement dans le bras.

    Retirer l'intraveineuse

    Après 20 minutes, l'anesthésique local sera fixé et le membre gelé. À ce moment il sera possible de gonfler le garrot du bas et ensuite dégonfler celui du haut.

    Ne jamais dégonfler totalement les garrots avant 20 minutes
  19. Quels sont les complications associé au bloc intraveineux?
    • Toxicité systémique:
    • - Temps de garrot trop court
    • - Garrot relâché trop rapidement
    • - Dose trop élevée pour le patient
    • - Garrot défectueux

    • Douleur au membre
    • - Changement de garrot n'a pas été fait
    • - Accumulation de CO2 (travail anaérobique)
    • - Position inconfortable

    • Anesthésie prolongée
    • - Doit absolument endormir le patient si dépasse les 90 minutes, car les risques d'ischémie des tissus sont élevés.
  20. C'est quoi un bloc nerveux périphérique?
    Le but de cette technique est de déposer un agent anesthésique à proximité d'un nerf ou d'un plexus.

    Cette procédure se fait sans atteinte général ou centrale.

    Pour exécuter ce type de bloc, l'anesthésiste se doit de connaître parfaitement l'anatomie des nerfs périphériques.

    Les anesthésistes utilisent maintenant l'ultrason et le stimulateur nerveux .

    Cet appareil permet de sélectionner et d'approcher les nerfs sans toutefois les endommager.

    Ce type d'anesthésie locale est surtout utilisé comme analgésie pré et post-op.
  21. C'est quoi les indications d'un bloc nerveux périphérique?
    Bloc fémoral ---> Chirurgie du genou

    Bloc brachial ---> Chirurgie de la main et du bras

    Bloc interscalénique ---> Chirugie de l'épaule

    Bloc Poplité ---> Chirurgie du pied (orteils)
  22. Quelle est la procédure du bloc nerveux périphérique?
    • Installer tous les moniteurs + O2 sur le pt
    • (si l'intervention est pratiquée sur un bras, il est important de mettre tous les moniteurs sur le bras opposé)

    • Placer le pt en décubitus dorsal
    • - Le cou en extension et la tête tournée du côté opposé s'il s'agit d'un bloc interscalénique
    • - Le bras en abduction entre 120 a 90 degrés s'il s'agit d'un bloc brachial
    • - La jambe complètement découverte s'il s'agit d'un bloc brachial

    Préparer la région de la ponction à l'aide d'une solution stérile

    Palper les structures (os, muscles,...) pour avoir des points de repères

    * À l'aide d'une aiguille isolée de 22G reliée à un stimulateur nerveux périphérique qui envoie un courant de 0.5 - 2 mA à 2 Hz on cherche à obtenir une contraction musculaire que l'on pourra associer à un nerf en particulier.

    • * Lorsque la contraction souhaitée est identifiée, diminuer le courant jusqu'à 0.5 mA.
    • Si la contraction persiste, aspirer et injecter 30 à 40 ml d'anesthésique local.
  23. Quel produit utilise t-on le plus souvent pour faire une rachidienne?
    Le plus souvent on utilise de la Bupivacaïne sans préservatif (Marcaïne)
  24. Quelle est l'indication de faire une rachidienne?
    Indiqué lors d'interventions des membres inférieurs et le tronc
  25. Explique la technique d'une rachidienne
    Consiste à injecter un anesthésique local dans l'espace sous-arachnoïdien à l'endroit même où se trouve le liquide céphalo-rachidien.

    • L'aiguille est habituellement introduite entre les vertèbres L2 a L5, car la moelle épinière de l'adulte se termine à L1.
    • (À la naissance, elle va jusqu'à L3 pour revenir graduellement a L1 à l'âge de 1 à 2 ans)

    L'espace intervertébrale L3-L4 est la plus souvent utilisée.

    Le bloc est très rapide et puissant, car le médicament est en contact direct avec les nerfs.

    (La position du pt est important par rapport à la localisation/l'effet du bloc)
  26. Combien de liquide céphalo-rachidien est formé par jour?
    900 à 1200 ml / jour
  27. Le liquide céphalo-rachidien est renouvelé à toutes les...
    3 à 4 heures
  28. Où est retrouvé le liquide céphalo-rachidien?
    Il est enfermé dans le canal rachidien qui fait parti des méninges (dure-mère, l'espace arachnoïdien et la pie-mère).

    C'est pour cette raison qu'il est analysé pour détecter les cas de méningites.
  29. Quand est-il indiqué de faire une rachidienne?
    Césarienne

    Chirurgie vaginale ou rectales

    Chirurgie des membres inférieurs

    Chirurgies en bas du nombril
  30. Il existe trois types de Marcaïne sur le marché.

    Chacun possède une barocité différente, quelles dont elles?
    Marcaïne hypobare = 0.25% (moins puissant)

    Marcaïne isobare = 0.50%

    Marcaïne hyperbare = 0.75% (plus puissant)


    L'anesthésiste choisira le meilleur de ces agents selon la position qu'il adoptera et le type de chirurgie
  31. Quels sont les complications possibles avec une rachidienne?
    • **Hypotension (patient devient pale, tachycardie, étourdi, vomissement) (fréquent, avec ou sans une bradycardie)
    • (Cause un relâchement au niveau des membres inférieurs = vasodilatation) - (Donc donner une perfusion de Phényléphrine ou bolus fluide)


    Anesthésie inadéquate ou excessive

    Hématomes

    Nausée

    Rétention urinaire

    Infection des méninges (méningite)

    Douleur au dos

    Maux de tête
  32. Où est injecté l'anesthésique lors d'une épidurale?
    Dans l'espace épidural ou péridural

    (L'injection peut être unique à l'aide d'une aiguille ou de façon répétée en introduisant un cathéter)
  33. Quel est la rapidité des effets d'une épidurale?
    L'installation du bloc est plus lente et moins puissante que la rachidienne, et ce malgré un volume d'agent plus élevé.

    Car le médicament n'est pas en contact direct avec les nerfs. Par conséquent, les effets cardiovasculaire sont moins marqués.
  34. L'épidurale est majoritairement utilisé pour quoi?

    Elle se pratique où?
    L'analgésie Péri et Post opératoire

    Elle se pratique entre les vertèbres L2 a S1

    (*dans certaines situations, l'anesthésiste peut faire une épidurale thoracique) --> On injecte + haut pour causer l'analgésie aux structures + hautes
  35. Quand est-il indiqué de faire une épidurale?
    Accouchement

    Opération abdominale

    Opération des membres inférieurs (rare)
  36. Que pouvons-nous faire pour confirmer que nous sommes au bon endroit lorsqu'on fait une épidurale?
    On fait un test dose avec de l'épinephrine

    - Si on est à la bonne place = 0 Effets

    - Si on est à la mauvaise place = Tachycardie
  37. Quels sont les médicaments utilisés avec une épidurale?
    Marcaïne 0.25 et 0.50%

    Xylocaïne 1.5%

    On peut aussi utiliser des narcotiques
  38. Quels sont les complications associés avec une épidurale?
    Semblables à la rachidienne mais moins intense

    Possibilité de devenir une anesthésie rachidienne si la dure-mère est perforée
  39. Explique c'est quoi l'anesthésie combinée (épidurale + rachidienne)
    La procédure débute d'abord en trouvant l'espace épidural.

    Une fois trouvé, l'anesthésiste introduit une aiguille a rachidienne à travers l'aiguille épidurale (l'aiguille doit être plus longue)

    Lorsque le retour de LCR confirme le bon emplacement, l'anesthésiste injecte l'anesthésique local et retire ensuite l'aiguille

    Il ne reste plus qu'à introduire le cathéter à épidural et à le fixer.

    Habituellement l'épidural n'est pas utilisé en début de chx.

    L'anesthésiste l'utilisera plutôt pour l'analgésie post-op ou si l'intervention se prolonge et que la rachidienne commence à s'estomper
  40. Quels sont les facteurs qui aident à choisir le bon type d'anesthésie?
    La durée de la chx (+ que 2 heures = épidurale)

    La nécessité d'un bloc différentiel

    La profondeur du bloc désirée

    Le besoin d'un début d'action rapide (rachidienne)

    Le type de chx

    L'état de santé du patient
  41. Quels sont les signes et symptômes d'intoxication aux agents anesthésiques locaux?
    Premier signes = Bourdonnement dans les oreilles et Goût métallique dans la bouche

    3.Étourdissement

    4. Dyspnée

    5. Engourdissement du visage

    6. Convulsions

    7. Arythmies
  42. Que devons nous faire lorsque nous avons des signes/symptômes d'intoxication aux agents anesthésiques locaux?
    Antidote: Intralipide (en perfusion) (habituellement on donne un sac complet)
Author
Nicky94
ID
350720
Card Set
Anesthesie
Description
Updated