PNIC - Module 4 : Réanimation

  1. Quels sont les 3 éléments les plus important pour une qualité de RCR optimal ?
    • Une fréquence maximal de 120/min
    • Un massage adéquat avec une profondeur adéquate et un relâchement complet
    • Un RCR avec un minimum d'interruption et un temps de pause minimisé.
  2. Chaque minute de délais sans RCR réduit les chances de survie de combien de pourcentage ?
    10%
  3. Un patient en ACR peut-il respirer quand même ?
    Oui et même pendant plusieurs minutes. (cela s'appel un respiration agonale)
  4. Quesque le concept de pouls certain ?
    La prise de pouls doit se prendre sur une période de 10secondes et le paramédic doit être certain d'avoir un pouls. S'il n'est pas certain il doit commencer le RCR.
  5. Combien de prise de pouls doivent être faite et par combien d'intervenant, dans le cadre du concept du pouls certain ?
    Une seule tentative, par un seul intervenant
  6. Quels sont le définition de Adulte, enfant,  bébé et nouveau-née dans le cadre de la réanimation ?
    • Adulte : victime présentant des signes de puberté
    • Enfant : victime de plus d'un an qui ne présente pas de signes de puberté
    • Bébé : Victime entre sa sortie de l'hôpital jusqu'à un an
    • Nouveau-née : Victime qui est nouvellement née, qui n'a pas encore reçu son congé du CH (Victime postaccouchement)
  7. A quel fréquence doit-on changer de masseur lorsque possible ?
    A toute les 2minutes.
  8. Quels sont les normes de réanimation pour un adulte ?
    • Fréquence de massage : 100-120/min
    • Ratio massage/ventilation : 30 : 2 (si 1 ou 2 intervenant)
    • Technique : 2 mains
    • Profondeur de massage : 2 à 2,4po (5-6cm)
  9. Quels sont les normes de réanimation pour un enfant ?
    • Fréquence de massage : 100-120/min
    • Ratio massage/ventilation : 30 : 2 si 1 intervenant, 15 : 2 si 2 intervenant
    • Technique : 1 ou 2 mains (selon la taille de l'enfant)
    • Profondeur de massage : 2po (5cm)
  10. Quels sont les normes de réanimation pour un bébé ?
    • Fréquence de massage : 100-120/min
    • Ratio massage/ventilation : 30 : 2 si 1 intervenant, 15 : 2 si 2 intervenant
    • Technique : 2 doigts
    • Profondeur de massage : 1,5po (4cm)
  11. Si le masque de poche ne peut être utiliser pour ventiler, quels sont les outils qui devrait le remplacer ?
    • Ballon-masque 
    • Oxylator
  12. Le masque de poche avec le filtre et la valve anti-retour équivaut a quel niveau de protection ?
    N-95 ou plus.
  13. Lors d'un ACR chez la clientèle pédiatrique avec patient inconscient (à U) qui a une FC de moins de 60/min, comment doit être installer le MDSA ?
    En mode défibrillation, mais aucune analyse ne doit être demander.
  14. Que doit-on faire lorsqu'il y a une défectuosité du MDSA ?
    Appeler rapidement le CCS pour affecter une ressource détenant un défibrillateur.
  15. Quand le MDSA doit-il être ouvert ?
    À la sortie du véhicule ambulancier si appel pour inconscience ou ACR selon CCS, ou à la vue du patient dans d'autres situation.
  16. Quels sont les contre indication a une ventilation au pocket masque ?
    • Intoxication au cyanure
    • Intoxication par inhalation de substance toxique
    • MRSI (maladie respiratoire sévère d'origine infectieuse)
  17. Combien de tentative d'intubation doivent être faites sur place, avant l'abandon du combitube ?
    3
  18. Dans quel contexte pouvons nous utiliser l'oxylator en mode manuel lors d'un ACR ?
    En déplacement et en transport lorsqu'un seul intervenant est disponible
  19. Peut-on utiliser l'oxylator sur un patient réanimer ?
    Oui, si la TAS est supérieure à 100mmHg
  20. Lorsque nous voyons un rythme défibrilable, pendant de le transport et que ce n'est pas un artefact, le véhicule doit être immobiliser, et une analyse doit être faite, au combien de temps peut-on répété l'analyse ?
    Peut importe si le choc est conseillé ou pas, il peut être répété au 5minutes.
  21. Peut-on intuber un patient réanimer qui respire a plus de 8/min ?
    Oui
  22. Quel est la dose de naloxone a donner lors d'un ACR avec intoxication suspecter ?
    2mg, 1mg dans chaque narine ou 2mg IM
  23. Quel est la dose d'épinéphrine a administrer lors d'un ACR avec anaphylaxie suspecter, selon le poids ?
    • Adulte 25kg et plus : 0.5mg
    • Enfant moins de 25kg : 0.3mg
  24. Quand doit-on administrer l'épinéphrine ou le naloxone suite a un ACR ?
    Aussitôt que possible après la première TENTATIVE d'intubation
  25. Quels sont les critères d'exclusion au protocole RÉA 1 ?
    • Critère d'inclusion de MED-LEG 2 (ACR avec réanimation impraticable)
    • Critère d'inclusion de MED-LEG 3 (directive de non-réanimation)
    • Critère d'inclusion de MED-LEG 4 (mort évidente)
  26. Les ACR causer par pendaison, strangulation, noyade, incendie, etc, doivent être considérer dans quel protocole de réanimation ?
    RÉA 1
  27. si le patiente retombe en ACR apres avoir été réanimer que doit-on faire ?
    Recommencer le protocole du début.
  28. Quels sont les critère d'inclusion pour le protocole RÉA 5 (ACR d'origine médical - PED (0 à puberté) ?
    Pouls palpable de moins de 60/min et état conscience a U ou ACR
  29. Quel sont les particularité du Protocole RÉA 5 (ACR d'origine médical - PED (0 à puberté) versus le protocole RÉA 1 ?
    • 2minutes de RCR doivent être débuter avant de faire la première analyse (sauf si l'ACR survient en présence du TAP)
    • Prise de pouls a toutes les 2minutes
  30. Que doit-on toujours suspecter lors d'un ACR chez l'enfant ?
    Une obstruction des voies respiratoire
  31. Quels sont les patient inclus dans les protocoles d'ACR d'origine traumatique ?
    • Exsanguination
    • traumatisme majeur
    • section de la moelle épinière
    • Impact haute vélocité
    • Trauma pénétrant
    • Suspicion d'hémorragie interne significative (rectoragie ou hématémèse abondante)
    • Lacération avec avec saignement significatif
  32. Quand doit-on prendre un pouls lors d'un ACR d'origine traumatique adulte ou pédiatrique ?
    • A l'arriver
    • Après le premier 2minute de RCR
    • Ensuite à toute les 5 minutes
  33. Que doit-on faire si la traction mendibulaire ne dégage pas suffisament les voies respiratoires pour la ventilation ?
    Faire un basculement de la tête a ce moment serait acceptable
  34. Quel est l'arythmie qui est la plus liée à une non-survie lors d'un ACR ?
    L'asystolie
  35. Quel est la situation qui est la plus liée a un délai de reconnaissance de l'ACR qui diminue grandement les chances de survie des patient ?
    l'absence de témois
  36. Quels sont les critères d'inclusion au protocole d'arrêt de manoeuvre ?
    • ACR d'origine médical
    • Aucun choc donné dans les 5 analyses du protocole RÉA.1
    • Asystolie pendant 1 minute après la prise de pouls suivant la 5e analyse
    • ACR associé à un traumatisme à haute vélocité ou cinétique à risque ou pénétrant, ou associé à une exsanguination (Protocole RÉA. 3 en cours)
    • Présence d’asystolie X1 minute au MDSA suite à l’analyse initiale
  37. Quels sont les critères d'exclusion absolue au protocole d'arret de manoeuvre ?
    • Patient de mons de 18ans
    • possibilité d'hypothermie 
    • Patient porteur de DAVG (sauf avis contraire du CH d'appartenance)
  38. Quels sont les critère d'exclusion initiaux au protocole d'arret de manoeuvre ?
    • ACR témoigner par TAP ou PR
    • Choc donné pas PR, PI ou police-DEA
    • Grossesse
    • Noyade récente (moins de 90min)
    • Présence de retour de pouls (plus de 30sec) a tout moment lors de la réanimation
    • Obstruction des voies respiratoires par corps étranger
  39. Lors d'un ACR d'origine traumatique esque ce sont les patient avec un traumatisme fermer ou pénétrant qui ont le plus de chance de survie ?
    Les patients avec un traumatisme pénétrant
  40. Quand doit-on reconcidérer l'arret de manoeuvre si présence de critière initiaux dans le cadre d'un ACR d'origine médical ?
    30min après la prise de pouls 2min après la 5ième analyse faite sur place si aucun choc donner dans les dernier 10min et asystolie pendant 1minute
  41. Esqu'un patient de moins de 18ans peut être inclus dans le protocole d'arrêt de manoeuvre ?
    Oui, car le patient avec signe de puberté est inclus dans les protocoles de réanimation adulte
  42. Que doit-on faire les proches s'oppose à l'arrêt de manoeuvre même s'ils ont été informer de l'inutilité de continuer celles-ci ?
    Recommencer les manoeuvres
  43. Que doit on faire si nous voyons une asystolie accompagner de spécules généré par un stimulateur cardiaque et qu'il ny a aucun onde QRS ?
    Traiter comme une asystolie
  44. Quand doit-on reconcidérer l'arret de manoeuvre si présence de critière initiaux dans le cadre d'un ACR d'origine traumatique ? ?
    30min après le départ du site si aucun choc donner dans les dernier 10min et asystolie pendant 1minute
  45. Que doit-on faire lorsqu'il y a ACR d'origine traumatique et que les manoeuvre on été débuter par des PI ou PR ?
    Effectuer le transfer de MDSA le plus rapidement possible et effectuer la première analyse et prendre charge de la réanimation
  46. Que doit-on faire lorsqu'il y a ACR d'origine médicale et que les manoeuvre on été débuter par des PI ou PR et que le patient peut être intuber ?
    • Préparer l'intubation
    • Dés que l'intubation est prête, l'intervenant DEA ou PR fait un dernière analyse en présence des TAP puis procédé à l'intubation et faire le transfer d'appareil
  47. Que doit-on faire lorsqu'il y a ACR d'origine médicale et que les manoeuvre on été débuter par des PI ou PR et que le patient ne peut pas être intuber ?
    Prendre en charge la réanimation du patient après une analyse
  48. Que doit-on faire si les manoeuvres sont inadéquates ?
    Prendre en charge immédiatement la réanimation
  49. Que doit indiquer l'intervenant DEA aux TAP ?
    • La présence de témoins (vu ou entendu)
    • Le nombre d'Analyse
    • Le nombre de choc donné
    • L'heure(si connu) de l'effondrement du patient
    • l'heure du début des manoeuvres
  50. que peut-on faire si un patient (porteur d'un DAVG) qui n'a pas de tension artérielle est en détresse respiratoire ?
    Appliquer le protocole de CPAP
  51. Quels sont les priorités lors d'un ACR avec un patient porteur de DAVG ?
    • Tenter d'établir une communication avec l'hopital d'appartenance
    • Si absence de pouls et P ou U demander 1ière analyse
    • si choc conseiller demander une 2ième analyse sans faire de RCR et répété jusqua 3chocs donner
    • si choc non recommandé, valider si grondement de l'appareil présent
    • Si pas de grondement débuter RCR et suivre directive de lhopital d'appartenance
    • si grondement, ne pas débuter la RCR et suivre directive de lhopital dappartenance
  52. Quels directives différente du protocoles de DAVG qui nous sont transmises doivent être appliquées ?
    • Celles de l'hopital d'appartenance
    • Directives écrites par lhopital dappartenance disponible au chevet
    • une directive écrite par le directeur médical régional des SPU disponible au chevet
  53. Que faire si obstruction complete des vois respiratoires avec patient porteur de DAVG ?
    • Manoeuvre de Hemlich jusqu'a désobstruction ou jusqu'a l'inconscience
    • Lorsqu'inconscient, tenter de ventiler, si obstruction, repositioner la tête et tenter de ventiler à nouveau pour reconfirmer s'il s'agit bien d'une OCVR, initier l'évacuation dés qu'un cycle de 30poussées thoracique a été completé et continuer les pousser thoracique, pendant le transport, jusqu'a ce que l'obstruction soit lever.
  54. Avec un patient porteur de DAVG pourquoi faut-il évaluer la respiration/ventilation et faire de l'assistance respiratoire ou ventilatoire avec oxygène au besoin ?
    Car la SPO2 ne fonctionnera pas
  55. Ou doit-on ausculter pour entendre un DAVG
    sous le sein gauche
  56. Comment peut-on avoir le numero du CH d'appartenance dun patient porteur de DAVG ?
    • Un proche peut appeler
    • Sur le patient
    • Dans la carte dappel
  57. Quel médicament on ne oeut pas administrer a un patient porteur de DAVG ?
    le nitroglycérine
  58. Ques que peut causer le DAVG sur l'électrocardiogramme ?
    des artéfactes
  59. Que doit-on faire avant le départ dans un cas d'ACR avec patient porteur de DAVG avec manoeuvre en cours ?
    Faire UNE analyse avant départ
  60. A quel hopital doit-on aller lors d'OCVR avec un patient porteur de DAVG ?
    A moins que l'hopital d'appartenance sois a égal distance ou presque, lhopital le plus près car une désobstruction doit être tentée
  61. que doit-on apporter avec le patient porteur de DAVG ?
    Les piles et le chargeur de pile du DAVG
  62. Ou doit-on porter le patient porteur de DAVG dans tout les cas, sauf si particularité régional ?
    A lhopital dappartenance meme si décès apparente ou constater
  63. Comment doivent être positionner les  électrodes de défibrillation avec un patient porteur de DAVG ?
    antéro-postérieure ou latéral, dans le cas de latéral, l'électrode de gauche doit être positionner plus au niveau axillaire gauche pour diminuer le risque d'interférence
  64. Pourquoi nous ne devons pas faire de RCR si la pompe du DAVG fonctionne ?
    Car elle pourrais endommager les connections vasculaires entre le DAVG et le coeur et provoquer une hémorragie interne
  65. De quel facon est-il possible de prendre une pression chez un patient porteur de DAVG ?
    la famille peut avoir un doppler vasculaire
  66. Quel sera la pression chez un patient porteur de DAVG ?
    entre 70 et 80 Pression moyenne (il n'a pas de systolique ou diastolique)
  67. Après combien de tentative de ventilation successive avec régurgitation le protocole de vomissement incoercible doit-it être appliquer ?
    Après 3 tentatives
  68. Quel est la cause commune de vomissement incoercible ?
    Lorsque la RCR a été débuter avant larriver des TAP et que le patient a été ventiler de façon vigoureuse, l'estomac est ainsi remplie d'air
  69. Que doit-on faire de spécifique lors d'un ACR chez la femme enceinte ?
    Utiliser une 3ieme personne pour tirer l'utérus (à 2mains) vers la gauche pour dégager la veine cave inférieure
  70. Quels est le ratio, massage/ventilation, pour un nouveau-née ?
    3 : 1
  71. A partir de combien de semaine devons nous entreprendre la réanimation ?
    23semaines
  72. Quel est la FR et la FC rechercher chez le nouveau-née?
    • FR : 40/min et plus
    • FC : 100/min et plus
  73. A quel endroit doit-on prendre le pouls sur un nouveau-née ?
    brachial ou au niveau du cordon ombillical
  74. Quel technique de massage est privilégié lorsque 2 intervenants disponible ?
    l'encerclement du thorax
  75. Que doit-on faire si le nouveau-née ne présente pas une respiration adéquate et est en ACR complet ?
    • Débuter RCR 3 :1 (30ventilation, 90compression par minute)
    • instaler loxygène et le MDSA si disponible
    • Réévaluer la FC aux 2minutes
  76. Que doit-on faire si le nouveau-née ne présente pas une respiration adéquate et présence de pouls mais en dessous de 100/min ?
    • succion au besoin
    • Stimuli 5 a 10 secondes
    • ventilation 40 a 60/min pendant 30sec sans O2
    • Installer l'oxygène et le MDSA lorsque disponible
    • Réévaluez ventilation et FC à 90sec, si encore inadéquat

    • si FC a moins de 60/min débuter RCR complet avec O2
    • si FC entre 60 et 100, continuer assistance ventilatoire

    réévaluer au 30sec
  77. Comment doit-on quantifier la fréquence cardiaque chez le nouveau-née ?
    par monitorage cardique
  78. Quand doit-on installer les électrodes de défibrillation sur un nouveau-née ?
    JAMAIS !
  79. Que faire avec un patient conscient qui présente une obstruction des voies respiratoires pour l'adulte, l'enfant et le bébé ?
    • Adulte et enfant : technique de Hemlich (à l'épigastre ou thoracique pour les femmes enceintes ou patient obèse)
    • Bébé : Appliquer en alternances les tapes dans le dos avec les compressions thoracique (30 à la fois)
  80. Que faire avec un patient inconscient avec pouls qui présente une obstruction des voies respiratoires pour l'adulte et l'enfant ?
    Si pouls, 2 tentative de ventilation, 30 compression, visuel et tentative de ventilation, 30 compression, visuel et tentative de ventilation, 30 compression, visuel et tentative de ventilation, initier départ vers CH en continuant manoeuvre de désobstruction (Au visuel si possibilité de retirer obstruction, retirer et prendre un pouls)
  81. Que faire avec un patient inconscient sans pouls qui présente une obstruction des voies respiratoires pour l'adulte ?
    • Prise de pouls (pas de pouls) 
    • début de RCR compression seulement 
    • Analyse (1ere analyse)
    • Début RCR 30 compression
    • 2 tentative de ventilation
    • **Obstruction complete**
    • Faire cycle complet avec tentative ventilation
    • Analyse 2 
    • Initier départ vers CH
    • UNE seule analyse prédépart
    • continuer 30 : 2 durant transport
  82. Que faire avec un bébé (moins de 1ans) inconscient sans pouls qui présente une obstruction des voies respiratoires ?
    • Faire protocole RÉA 5
    • initier départ après 2ième analyse
    • Faire UNE analyse prédépart
    • continuer RCR 30 : 2 (ou 15 : 2 si 2 intervenant disponible)
  83. Que faire avec un bébé (moins de 1ans) inconscient avec pouls qui présente une obstruction des voies respiratoires ?
    • Faire 3 cycles de désobstruction sur place
    • continuer cycle de désobstruction en transport
  84. Quel est la différence entre une trachétomie et une trachéostomie ?
    Trachéotomie : intervention chirugical consistant a pratiquer une ouverture de la face antérieure de la traché cervical et à y placer une canule

    Trachéostomie : Intervention chirugical consistant à aboucher la trachée à la peau (la rendant permanente)
  85. Quels sont les facteurs majeur modifié par la présence d'une trachéostomie ?
    • Réduction de l'espace mort
    • absence de processus d'humidification de l'air inspiré par la cavité nasale
    • Limite de la phonation
    • peut avoir une dysphagie (problème de déglutition)
  86. Dans quels situation le patient porteur de trachéotomie à besoin d'une canule ?
    • Trachéostomie non mature
    • besoin de ventilation assisté
    • Besoin de succion
    • Besoin d'oxygénation
    • Besoin de protection des voies respiratoires (aspiration)
  87. Que faire lors d'une suspection d'une obstruction chez un patient trachéostomisé ?
    • Administrer au O2 100%
    • Préparer équipement (succion, cathéter souple, solution saline, gants stériles)
    • Obtenir le diamètre du cathéter à succions à utiliser (sinon utiliser un cathéter d'environ la moitier du diamètre de la canule
    • Fixer la pression négative (80-100mmHg pour bébé, 100-120mmHg pour enfants et adulte)
    • Inséré le cathéter à la distance prévue (valider avec les proches ou jusqu'a résistance et remonter de 1cm) ne pas succion lors de l'insertion
    • Succionner les parroies du cathéter pendant maximum 10sec
    • Au besoin redébuter la succion après un temps de repos de 30 à 60 secondes selon l'état
    •  ** si le cathéter est bloqué par des sécrétion, rincer en succionnant de la solution saline**
  88. Que faire si la succion est inefficace ?
    Assister les proches ou retirer la canule interne si présente ou dégonfler le ballonnet
  89. Lors de la succion d'un patient portant une trachéostomie, que doit-on surveiller ?
    • La saturation pour surveiller l'oxygénation
    • Le monitorage cardiaque pour surveiller les arythmies
  90. Que doit-on faire de particulier lorsque l'on succionne un patient porteur d'un trachéotomie ouverte ?
    Administrer O2 100% par masque faciale
  91. Comment doit-on procédé pour ventiler un patient porteur de trachéotomie ?
    • Si canule en place, mettre une tubulure crénelé et ventilier avec ballon masque
    • Si pas de canule, ventilier par stomie ou par la bouche (retirer tout les appareil de phonation ou autres accessoires) avec masque a membrane souple pour nouveau-née, ventiler par la stomie en fermant la bouche et le nez, si inefficace (dans le cas de trachétomie ouverte) ventiler par la bouche en réalisant une occlusion de la trachéo avec une membrane étanche
  92. Peut-on assister la ventilation avec un CPAP pour un patient porteur d'une trachéotomie, si oui comment procédé ?
    • Oui, nous devons mettre la valve de boussignac à un masque a membrane souple pour nouveau-né et de l'appliquer sur la stomie (avec ou sans canule) Le TAP ou le patient devra maintenir le masque en place
    • nous pouvons aussi brancher la valve à la canule de trachéo, ou si trachéo ouverte, il est possible de tenter de ventiler comme dhabitude en fesant une occlusion de la trachéostomie
  93. Quel type de trachéotomie permet l'intubation ?
    La trachéo ouverte, ne pas oublier de boucher la trachéo
  94. Quels sont les complications possibles de la succion d'un patient porteur d'un trachéotomie ?
    • Hypoxie
    • Dysrythmies
    • Bradycardie et Tachycardie
    • bronchospasme 
    • saignement
Author
Shana
ID
339818
Card Set
PNIC - Module 4 : Réanimation
Description
PNIC
Updated