APP-1 : Appréciation clinique I

  1. La prise de glycémie est indiquée chez les patients qui présentent quel types de symptômes ?
    • Faiblesse;
    • Altération de l'état de conscience;
    • Confusion de novo;
    • Convulsions;
    • Intoxications;
    • Problèmes diabétiques;
    • Paralysie;
    • Agitation.
  2. Comment définit-on une douleur thoracique ?
    Toute douleur située entre la mâchoire et l'ombilic, incluant le dos et les bras.
  3. Quelle est la séquence du protocole APP ?
    • 1. Évaluation de la situation;
    • 2. Obtention d'une première impression;
    • 3. Appréciation primaire;
    • 4. Prise des signes vitaux;
    • 5. Appréciation de la stabilité;
    • 6. Examen spécifique pertinent;
    • 7. Stabilisation;
    • 8. Communication et transport;
    • 9. Réappréciation avant le départ et durant le transport.
  4. L'approche de chaque situation préhospitalière se doit d'être ... ?
    Adaptée à l'intervention individuelle
  5. Lorsqu'on parle de "Évaluation de la situation", de quoi parle-t-on exactement ?
    • Dangers potentiels (sécurité)
    • Nombre de patients
    • Ressources nécessaires
    • Protections personnelles
    • Cinétique de l'événement
    • Espace de travail
  6. Lors d'une intervention, quel est l'élément le plus primordial ?
    La sécurité des intervenants
  7. Dans les cas où les risques ne peuvent être sécuritairement contrôlés, que doit-on faire ?
    Se retirer immédiatement
  8. La sécurité englobe quels types de risques ?
    • Agression;
    • Infections;
    • Incendie, explosions;
    • Matières dangereuses;
    • Véhicule ou espace de travail instable ou non sécuritaire;
  9. VRAI ou FAUX. Lors d'une intervention à patients multiples, il faut évaluer grossièrement les patients afin de déterminer les ressources nécessaires.
    FAUX. Il faut compter le nombre de patients puis demander rapidement les ressources ambulancières nécessaires.
  10. Pourquoi doit-on avoir la barbe rasée ?
    Pour assurer le scellé du N-95.
  11. Qu'est-ce que le pouls ?
    Battement rythmé perçu à la palpation d'une artère superficielle déterminée par le passage de l'onde systolique.
  12. Quels sont les éléments de protection minimaux ?
    • Gants
    • Lunettes de protection
  13. Dans quels cas doit-on faire appel aux pompiers ?
    • Incendie;
    • Décontamination;
    • Désincarcération;
    • Protection sur l'autoroute;
  14. Dans quels cas doit-on faire appel aux policiers ?
    • Contrôle de foule;
    • Scène de crime;
    • Circulation;
    • Gestion des patients ou des témoins agressifs.
  15. Que doit-on faire pour assurer la continuité des soins lorsque les PR ou les PI sont arrivés avant nous ?
    Colliger les informations obtenues par les PR et PI ainsi que les actions qu'ils ont posées.
  16. Est-il approprié de déplacer des objets dans une résidence privée ?
    Tout à fait, il est justifié de le faire lorsque c'est plus facile et plus rapide.
  17. Quelle est la particularité de l'espace de travail d'un ambulancier versus un infirmier ?
    L'espace de travail de l'ambulancier est majoritairement un milieu non contrôlé.
  18. Dans le "Quick Look", que vérifie-t-on ?
    • Conscient ou non ?
    • Dyspnée ?
    • Coloration ?
    • Tonus musculaire ?
    • Trauma ou non ?
  19. Quelle est la condition primordiale pour une communication efficace ?
    La confiance.
  20. Quoi faire si un patient ne comprend pas notre question ?
    • Reformuler;
    • Donner des exemples.
  21. Quels sont les pièges à éviter en communication ?
    • Questions suggestives
    • Plusieurs questions en une seule
    • Jargon médical ou de terrain
    • ***Il faut prendre le temps d'écouter.***
  22. Quel est l'élément clé du questionnaire ?
    La plainte principale
  23. Quels éléments peuvent compliquer la communication ?
    • État de crise, l'anxiété;
    • Manque d'intimité, présence de la famille/étrangers;
    • Distractions environnantes;
    • Les intervenants sont des étrangers.
  24. Les éléments de communication suivants sont "verbal" ou "non verbal" : introduction, position, contact visuel, voix, politesse, toucher vs distance physique ?
    • Introduction => verbal
    • Position => non verbal
    • Contact visuel => non verbal
    • Voix => verbal et non verbal
    • Politesse => verbal
    • Toucher VS distance physique => non verbal
  25. Sur quoi base-t-on la première impression ?
    Sur les éléments visuels
  26. Quelle type de présentation permet aux patients plus âgés de se sentir plus en confiance ?
    Une présentation traditionnelle
  27. Que doit transmettre le ton de voix ?
    • Calme
    • Empathie
    • Intérêt
  28. Comment démontre-t-on qu'un patient est important pour nous ?
    Maintenir le contact visuel
  29. Quel est le type de position à adopter dans l'approche-patient ?
    Un positionnement d'égal à égal.
  30. Quel est le but du protocole APP ?
    Il vise à donner au TAP une approche standardisée de l'appréciation du patient.
  31. Que permettent l'appréciation de la stabilité et l'examen primaire ?
    • Soit d'appliquer un protocole précis au problème rencontré et procéder rapidement au transport vers un CH, tout en faisant son examen spécifique, à cause de l'instabilité ou du potentiel d'instabilité du patient;
    • Soit d'appliquer un protocole précis au problème rencontré et de faire son examen spécifique parce qu'il juge que le patient que le patient est stable;
    • Soit de n'appliquer aucun protocole précis parce qu'il ne rencontre, lors de son examen, aucun signe ou symptôme lui permettant de faire référence à un protocole précis.
  32. Afin d'éviter d'oublier une étape essentielle pour la survie du patient, à quel protocole doit-on toujours revenir et ce, en toute circonstance ?
    Le TAP doit toujours revenir au protocole d'appréciation de la condition clinique préhospitalière.
  33. Si une condition traumatique est identifiée, vers quel protocole le TAP se dirigera-t-il ?
    Vers le protocole TRAU. APP. : Appréciation de la condition clinique préhospitalière en traumatologie.
  34. VRAI ou FAUX. Lorsque l'état d'un patient démontre une atteinte des fonctions vitales, nous devons effectuer seulement une stabilisation sommaire sur place ?
    VRAI.
  35. Quels sont les 3 types d'examens spécifiques pertinents?
    • Auscultation;
    • Glucométrie capillaire;
    • Examen neurologique.
  36. Dans un contexte d'agressivité, quelles sont les conditions médicales les plus communément rencontrées ?
    • Psychose;
    • Intoxications;
    • Troubles métaboliques;
    • Traumatismes crâniens.
  37. Quels éléments font partie de la pacification ?
    • Langage non verbal ouvert;
    • Ton de voix calme, posé et uniforme;
    • Langage approprié;
    • Attitude rassurante;
    • Attitude qui démontre un intérêt envers le patient;
    • Attitude qui démontre une compréhension du patient;
    • Attitude qui démontre le contrôle de soi;
    • Approche qui apporte un potentiel de soulagement, d'aide;
    • Analyse et planification de l'espace d'intervention.
  38. Une glycémie se situe entre _____ et _____ ?
    Entre 4 et 7.
  39. VRAI ou FAUX. La majorité de l'information que vous avez besoin pour décider du traitement que vous administrerez au patient proviendra de l'examen physique et non du questionnaire.
    FAUX. C'est le questionnaire.
  40. VRAI ou FAUX. Le questionnaire vient après l'évaluation primaire et spécifique.
    FAUX. Il précède l'appréciation primaire ou se fait simultanément.
  41. Quelle est la différence entre un signe et un symptôme ?
    Un signe est une observation et un symptôme est une plainte exprimée par le patient.
  42. Quelle est la différence entre une allergie et une intolérance ?
    Une allergie est une réaction immunitaire exagérée à une substance externe et une intolérance est un effet secondaire du médicament.
  43. VRAI ou FAUX. Lorsqu'il est impossible de distinguer une allergie d'une intolérance, on suppose automatiquement que c'est une intolérance.
    FAUX. On suppose que c'est plutôt une allergie.
  44. Après un repas, la glycémie normale se situe entre ____ et ____ ?
    Entre 7 et 10.
  45. Lorsqu'on parle d'un coma diabétique, on parle d'une glycémie aux alentours de _____ .
    Aux alentours de 2.
  46. À partir de combien de mmol commence-t-on à ressentir des symptômes d'hypoglycémie ?
    Moins de 4.
  47. La pression systolique minimum selon la prise de pouls : radial, fémoral, carotidien ?
    • Pouls radial : 80 mmHG
    • Pouls fémoral : 70 mmHG
    • Pouls carotidien : 60 mmHG
  48. Qu'est-ce qu'un diagnostic différentiel ?
    Un diagnostic différentiel est un diagnostic possible dans la situation qui nous concerne.
  49. Quels sont les diagnostics différentiels urgents d'une douleur thoracique ?
    • SCA;
    • Dissection d'un anévrisme de l'aorte thoracique;
    • Pneumonie;
    • Pneumothorax;
    • Embolie pulmonaire.
  50. Quels sont les diagnostics différentiels urgents d'une dyspnée ?
    • Asthme;
    • Pneumonie;
    • Embolie pulmonaire;
    • Insuffisance cardiaque (incluant OAP);
    • Décompensation MPOC.
  51. Quels sont les diagnostics différentiels urgents d'une faiblesse ?
    • SCA;
    • AVC;
    • Arythmie;
    • Anémie;
    • Saignement;
    • Infection;
    • Déshydratation;
    • DEG.
  52. Quels sont les diagnostics différentiels urgents d'une douleur abdominale ?
    • AAA;
    • SCA;
    • Rupture d'un viscère;
    • Péritonite;
    • Colique néphrétique;
    • Grossesse ectopique.
  53. Chez les patients ayant la conscience altérée, quelle est la cause première d'une obstruction des VRS?
    La langue.
  54. Que nous indique que les VRS sont partiellement obstruées ?
    Une respiration bruyante ou ronflante.
  55. Qu'est-ce que le réflexe de GAG ?
    Le réflexe de GAG est l'ensemble des réflexes qui protègent le patient contre l'aspiration des aliments dans l'arbre bronchiques.
  56. Quelle est la différence entre une amnésie rétrograde et antérograde ?
    Les patients souffrant d'une amnésie antérograde auront oublié une partie des événements qui ont eu lieu après l'accident alors que les patients souffrant d'une amnésie rétrograde ont oublié une partie des événements avant l'accident.
  57. Quels sont les critères d'instabilité ?
    • Arrêt cardiorespiratoire;
    • Arrêt respiratoire;
    • Hypoventilation;
    • Obstruction des VRS;
    • Détresse/insuffisance respiratoire;
    • Absence de pouls radial;
    • État de choc;
    • Hypotension (TA sys. < 100);
    • V, P ou U;
    • PLS < 50/min;
    • PLS > 150/min;
    • FR > 36/min;
    • FR < 8/min;
    • SAT < 85%.
  58. Quels sont les critères potentiels d'instabilité ?
    • Douleur thoracique > 35 ans;
    • Hémorragie digestive + vitaux normaux;
    • Saignement vaginal (1 serviette ou plus aux 15mins);
    • Céphalée intense et/ou subite avec ou sans histoire de syncope;
    • Dysfonction neurologique aiguë (confusion, paralysie, parésie).
  59. Nommez quelques types de choc.
    • Hypovolémique;
    • Vagal;
    • Cardiogénique;
    • Sceptique;
  60. Dans quels cas est indiquée l'auscultation pulmonaire ?
    Dans toute plainte médicale non localisée, notamment dyspnée, tachypnée, bradypnée, respiration bruyante et douleur thoracique.
  61. Quels sont les critères pour un ECG 12D ?
    • Patient + de 18 ans
    • --- Douleur thoracique persistant ou disparu;
    • --- Bradycardie, tachycardie ou palpitations;
    • --- Syncope ou quasi-syncope;
    • Patient + de 65 ans
    • --- Faiblesse ou diaphorèse, soudaine et inexpliquée;
    • --- Dyspnée soudaine inexpliquée.
  62. Qu'est-ce qu'un TCC ?
    • Traumatisme craniocérébral
    • 13-15 : TCC légers;
    • 9-12 : TCC modérés;
    • 3-8 : TCC sévères.
  63. À quoi sert l'échelle de Glasgow ?
    L'échelle de Glasgow est utilisée pour créer une classification de la sévérité des TCC.
  64. Quels sont les types de choc ?
    • Hypovolémique
    • Déshydratation
    • Saignement
    • Distributif
    • Septicémie
    • Anaphylaxie
    • Neurogénique
    • Intoxications médicamenteuses (certaines)
    • Vagal
    • Cardiogénique
    • Insuffisance cardiaque
    • Embolie pulmonaire
    • Tamponnade cardiaque
    • Pneumothorax sous-tension
  65. Quelle est la respiration, le pouls et la TA d'un nouveau-né ?
    • 40-60/min
    • 100-205/min
    • 60 mmHg
  66. Quelle est la respiration, le pouls et la TA d'un moins d'1 an ?
    • 24-38/min
    • 100-190/min
    • 70 mmHg
  67. Quelle est la respiration, le pouls et la TA d'un "1 an à 3 ans" ?
    • 20-30/min
    • 70-140/min
    • 70 + (2 x âge) mmHg
  68. Quelle est la respiration, le pouls et la TA d'un "plus de 3 ans à 10 ans" ?
    • 15-20/min
    • 70-140/min
    • 70 + (2 x âge) mmHg
  69. Quelle est la respiration, le pouls et la TA d'un "plus de 10 ans" ?
    • 15-20/min
    • 60-100/min
    • 90-100 mmHg
  70. Quelles sont les 3 sphères de l'échelle de Cincinnati ?
    • Affaissement facial
    • Affaissement des bras
    • Trouble d'élocution
Author
alexandre.deschamps
ID
316872
Card Set
APP-1 : Appréciation clinique I
Description
Fiches de préparation pour le cours Appréciation clinique I
Updated